Imprimer
Catégorie parente: Morale
Catégorie : Gouvernement
S. f. terme de Chancellerie, et singulièrement de Chancellerie Romaine : un Bref ou Bulle d'ampliation, est la même chose qu'un Bref ampliatif. Voyez ci-dessus AMPLIATIF.

On appelait autrefois Lettres d'ampliation, des Lettres qu'on obtenait en petite Chancellerie à l'effet d'articuler de nouveaux moyens omis dans des Lettres de requête civîle précédemment impétrées : mais l'usage de ces Lettres est à présent abrogé ; et l'Ordonnance de 1667 qui les a abrogées, a ordonné que ces moyens seraient articulés par une simple requête.

AMPLIATION, en termes de Finance, est un double qu'on garde d'une quittance ou autre acte portant décharge, à l'effet de le produire au besoin.

Ampliation, signifie encore en termes de Finance, l'expédition en papier d'un nouveau contract de rente sur la ville, que le Notaire fournit avec la grosse en parchemin, et que le rentier remet au payeur avec sa quittance pour recevoir.

AMPLIATIONS de contracts, en termes de Pratique, sont des copies de ces contracts, dont on dépose les grosses ès mains d'un Notaire, pour en délivrer des ampliations ou expéditions aux parties ou à des créanciers colloqués utilement dans un ordre, avec déclaration de l'intérêt que chaque créancier a dans ces contracts relativement à sa collocation dans l'ordre. (H)




Affichages : 1964