Imprimer
Catégorie parente: Morale
Catégorie : Usages
S. f. pl. (Usages) derniers devoirs ou services, obsequia, qu'on rend à un mort : on trouvera, sous le mot FUNERAILLES, la pratique de cette cérémonie chez plusieurs peuples du monde. " Je ne crois pas, dit Lucien, après en avoir fait la peinture, que les monuments, les colonnes, les pyramides, les inscriptions, et les oraisons funèbres à la mémoire des défunts, puissent leur servir là-bas d'attestations valables de vie et de mœurs ". La pompe des obseques regarde la coutume ou la consolation des vivants, et jamais le besoin des morts. Criton demandait à Socrate comment il voulait être enterré. Comme vous voudrez, répondit-il, ou comme vous pourrez, rien ne m'est plus indifférent. La religion chrétienne a eu raison de réprimer en plusieurs lieux la dépense des obseques ; car, comme le remarque l'auteur de l'Esprit des lais, qu'y a-t-il de plus naturel que d'ôter la différence des fortunes dans une chose et dans les moments qui égalisent toutes les fortunes. (D.J.)
Affichages : 843