Imprimer
Catégorie parente: Morale
Catégorie : Commerce
MAISON DES, (Commerce) on appelle à Anvers, ville du Brabant, la maison des osterlins, un vaste et superbe bâtiment composé de quatre grands corps de logis, avec une cour dans le milieu, et une grande tour sur la partie d'entrée, qui servait autrefois de comptoir aux villes anséatiques du temps qu'elles en avaient dans les principales villes de commerce de l'Europe.

C'était dans cette espèce de palais que résidait le directeur consul de cette célèbre société de marchands, et qu'étaient d'immenses magasins de toute sorte de marchandises, non-seulement du nord où avait commencé la confédération, mais encore de toutes les parties du monde alors connues, où ces villes fameuses portaient leur commerce.

Les plus considérables comptoirs, après celui d'Anvers, étaient ceux de Londres, de Novogorod en Russie, et de Berghen en Norvège. On voit encore dans cette dernière ville une pareille maison de celle des osterlins d'Anvers, qui sert de demeure à des marchands qui y vivent sous de certaines lais, dont une des principales est de ne se point marier tant qu'on y veut avoir son habitation, ce qui lui a fait donner le nom de cloitre. Savary. (D.J.)




Affichages : 1675