(Botanique) espèce de tanaisie, connue sous les noms vulgaires de menthe-coq, herbe de coq, ou coq des jardins, costus hortorum des boutiques, mais par Tournefort, tanacetum hortense, foliis et odore menthae.

La racine de cette petite plante est aussi assez semblable à celle de la menthe, oblique, ronde, garnie de plusieurs fibres. Elle pousse des tiges à la hauteur d'environ deux pieds, cannelées, velues, rameuses, de couleur pâle ; ses feuilles sont oblongues, approchantes de celles de la passerage, dentelées dans leurs bords, de la même couleur que les tiges, rarement découpées, d'une odeur forte et agréable, d'un goût amer et aromatique.

Ses fleurs naissent comme celles de la tanaisie en bouquets, ou petites ombelles, aux sommets des tiges et des branches, ramassées et jointes ensemble en rond, d'une couleur jaune dorée. Quand ces fleurs sont tombées, il leur succede des semences menues et sans aigrette, oblongues, aplaties, enfermées dans le fond du calice de la fleur.

Cette plante se trouve dans presque tous les jardins où l'on se plait à la cultiver, et où elle se multiplie fort aisément. Elle fleurit en été, mais assez tard, et subsiste enfin jusqu'à la fin de l'automne. On tire quelquefois de cette plante une eau distillée, et une huile par infusion, qu'on nomme improprement huile de baume. (D.J.)

MENTHE-COQ, (Mat méd.) coq, herbe du coq, coq des jardins, grand baume. Cette plante a beaucoup d'analogie avec la tanaisie et avec l'absynthe, auxquels on la substitue quelquefois dans tous les cas.

Mais elle est principalement et particulièrement connue comme servant à préparer une huile par infusion, appelée à Paris huile de baume, qui est un remède populaire et domestique des plaies et des contusions, et qui vaut autant, mais non pas mieux que toute autre huile par infusion, chargée du parfum et de l'huile essentielle d'une ou de plusieurs plantes aromatiques.

L'herbe du coq est employée aussi quelquefois à titre d'assaisonnement dans quelques ragouts vulgaires.

Elle entre dans l'onguent martiatum et dans le baume tranquille. (b)