S. m. pl. (Anatomie et Physiologie) branche des physiciens ovistes, qui ne diffèrent des infinitovistes qu'en ce qu'ils veulent que chaque œuf soit un petit hermitage habité par un solitaire inanimé, soit mâle ou femelle, et formé peu après la naissance de celle qui le porte. Tout ce système est fondé sur ce que quelques observateurs prétendent avoir à l'aide du microscope, découvert l'embrion formé dans l'œuf avant qu'il ait été rendu fécond par le mâle ; mais ces faits prétendus et difficiles à constater, continue l'auteur de l'art de faire des garçons, sont détruits par d'autres faits incontestables, et par des raisons aussi convaincantes que les faits. Voyez la première partie de ce livre, ch. vj.