S. m. (Histoire naturelle, Médecine) maladie singulière, assez connue en Sibérie. Elle se manifeste par un abscès, dans lequel le pus ou la matière se change comme en un peloton de cheveux. M. Gmelin dit avoir vu des personnes qui l'ont assuré qu'il leur était sorti comme des flocons de cheveux de ces abscès. Il présume que cette maladie et ces abscès viennent de petits vers aussi fins que des cheveux, d'un blanc sale, et qui ont sur le dos une raie brune, dont la bouche est conformée comme celle des sangsues ; les eaux de ce pays sont remplies de ces sortes de vers, qui quand on va se baigner, s'insinuent entre cuir et chair, et s'y multiplient à la fin considérablement. Le remède que les gens du pays emploient contre cette maladie, est de faire baigner le malade dans la lessive chaude, dans laquelle on a mis de l'anserine, (anserina.) Gmelin, voyage de Sibérie.