adj. en Anatomie, se dit des parties qui ont quelque relation avec la rate. Voyez RATE.

L'artère splénique, arteria splenica, est un tronc de la coeliaque gauche qui sert à porter le sang de cette artère à la rate, pour y être séparé, préparé, etc. son cours est bien tortueux, et après qu'elle est arrivée à la surface de la rate, elle se répand dans toute la substance en petites branches, qui semblent aboutir aux petites cellules.

La veine splénique, vena splenica, se forme au-dehors, des différentes petites veines de la rate qui s'unissent en quittant sa surface. Elle porte le sang qui reste après la sécrétion qui s'est faite dans la rate, à la branche gauche de la veine porte, pour être de-là portée au foie, où il doit être préparé davantage, et converti en bile. Voyez FOIE et BILE.

La veine et l'artère splénique communiquent visiblement l'une à l'autre ; car aussi tôt qu'on a versé de l'eau dans l'une, elle se vuide aussi-tôt par l'autre. Voyez RATE.

SPLENIQUE ; ce terme, outre sa signification anatomique, exprime la vertu des médicaments qui conviennent aux maux de la rate. Voyez au mot RATE, les opérations et remèdes proposés en faveur des ratileux. (Y)