S. m. (Science, Etymologie) bruit que faisaient nos anciens vignerons et laboureurs, en frappant sur leurs mares ou leurs instruments de labour, pour se donner quelque signal ; tintamarre signifie donc tinte ta marre.

Ce mot est purement français, et vient du mot tinter et de celui de marre qui signifie béche ; c'est comme si l'on disait, faire du bruit en frappant sur la marre.

Pasquier, l. VIII. c. ij. de ses Recherches, dit que les paysans des environs de Bourges avertissent leurs compagnons de quitter leur besogne en frappant avec des pierres sur leurs mares ; pourquoi, continue-t-il, ce ne serait point à mon jugement, mal deviner, d'estimer que d'autant qu'au son du tint qui se faisait sur la marre, s'excitait une grande huée entre vignerons ; quelques-uns du peuple français, avertis de cette façon, aient appelé tintamarre à la similitude de ceci, tout grand bruit et clameur qui se fait quelque part. (D.J.)