v. act. (Grammaire) passer au milieu, ou aller au-delà de quelque chose. On traverse la rivière à la nage, on traverse une contrée en poste. Ce trou traverse toute cette épaisseur ; la pluie a traversé ses habits. Voyez d'autres acceptions du même mot aux articles suivants.

TRAVERSER, (Marine) c'est présenter le côté.

TRAVERSER L'ANCRE, (Marine) c'est mettre l'ancre le long du côté du vaisseau, pour la remettre en sa place.

TRAVERSER LA LAME, (Marine) c'est aller de bout à la lame.

TRAVERSER LA MISAINE, (Marine) c'est haler sur l'écoute de misaine, pour faire entrer le point de la voile dans le vaisseau, afin de le faire abattre lorsqu'il est trop près du vent.

TRAVERSER, terme de Manège ; ce mot se dit d'un cheval qui coupe la piste de travers, qui jette sa croupe d'un autre côté que sa tête. On dit aussi qu'un cheval se traverse en reculant, quand il ne recule pas aussi droit qu'il a avancé. (D.J.)

TRAVERSER du bois, v. act. terme de Menuisier ; c'est le raboter ou rifler sur la largeur, avant que de le dresser de fil. (D.J.)