S. f. pl. terme de pêche, ce sont les filets qui servent à faire, dans la Loire, la pêche des lamproies qui y est très-considérable. Cette pêche commence ordinairement à la fin de Novembre, et finit vers la pentecôte ; ce poisson venant de la mer, entre fort gras dans la rivière, où il diminue de qualité à mesure qu'il y séjourne ; en sorte qu'à la fin de la saison, il est très-méprisable, au contraire des aloses qui entrent maigres dans la rivière où elles s'engraissent.

Les tramaux à lampresses ont vingt-huit brasses de longueur sur six pieds de haut ; ils servent aussi à faire la pêche des laiteaux ou petits couverts, feintes ou pucelles que les pécheurs de Seine nomment cahuyaux, et qu'ils prennent avec les tramaux appelés cahuyautiers ou vergues aux petites pucelles.

Les mailles des lampresses des pêcheurs de quelques côtés de la Bretagne, sont très-larges, la toile nappe ou menue est de deux sortes de grandeurs ; les mailles les plus larges ont dix-huit lignes, et les plus serrées dix-sept lignes en carré ; les gardes, homails ou hameaux qui sont des deux côtés, ne différent guère de celles des couverées, étant de dix pouces trois lignes en carré.