Rhétorique

S. m. (Humanisme) figure de rhétorique, par laquelle plusieurs noms ont le même cas ; par exemple, moerentes, flentes, gementes, et miserantes. C'est la figure de mots que les latins appellent similiter cadents. (G)
S. f. (Rhétorique) l'hypotypose, dit Quintilien, est une figure qui peint l'image des choses dont on parle avec des couleurs si vives, qu'on croit les voir de ses propres yeux, et non simplement en entendre le récit.

On se sert de cette figure lorsqu'on a des raisons pour ne pas exposer simplement un fait, mais pour le peindre avec force ; et c'est en quoi consiste l'éloquence, qui n'a pas tout le succès qu'elle doit avoir, si elle frappe simplement les oreilles sans remuer l'imagination et sans aller jusqu'au cœur.

S. f. (Rhétorique) figure de pensée où l'ordre naturel des choses est renversé, comme l'indique l'étymologie du mot ; les Grecs l'appellent autrement, , qui veut dire, mettre le dernier avant le premier. Quintilien ne nomme nullepart cette figure, et cependant il la condamne tacitement dans son XI. liv. chap. ij quand il dit : quaedam... turpiter convertuntur ut si peperisse narres, deinde, concepisse.... in quibus, si id quod posterius est dixeris, de priore tacère optimum est.

Cette figure que nous appelons renversement de pensée, est rare en prose, parce qu'on s'en aperçoit aisément en relisant ses productions à tête reposée. Mais elle est fréquente chez les Poètes, à qui la mesure des vers, la nécessité de la rime, le feu de l'enthousiasme, et peut-être encore la paresse, la peine du changement, la difficulté d'y remédier, font dire souvent une chose, avant celle qui la doit précéder ; la seconde avant la première, la plus faible avant la plus forte ; et ce défaut plus ou moins grand, est toujours condamnable. D'habiles critiques n'exceptent pas même de cette censure ces trois vers si connus et si goutés.

S. f. (Rhétorique) c'est la figure que l'on appelle autrement de diminution, parce qu'elle augmente et renforce la pensée, lorsqu'elle semble la diminuer par l'expression. Cette figure est de toutes les langues et de tous les pays. Les orateurs et les poètes l'emplaient souvent avec grâce. Non sordidus autor naturae, verique, désigne dans Horace un admirable auteur sur la Physique et sur la Morale. Neque tu choreas sperne, puer, veut dire, aimez, goutez à votre âge les danses et les ris. Quid prodest quod me ipsum non spernis, Aminta, signifie dans Virgile : votre tendre amour, Amyntas, m'est encore un surcrait de peines. Cette figure est si commune en français, que je n'ai pas besoin d'en citer des exemples ; nous disons d'un buveur qu'il ne hait pas le vin, pour dire qu'il ne peut pas résister à ce gout, etc. (D.J.)