S. m. (Métiers) c'est une des qualités que prennent les maîtres chaînetiers de la ville et fauxbourgs de Paris. Ce nom, dont aucun d'eux ne sait présentement l'étymologie, vient apparemment de ces grandes agraphes d'argent, d'étain ou de laiton argentées qu'ils faisaient, et qui se terminaient en une espèce de feuille de treffle à jour, pour y passer diverses chaînes ou cordons, auxquels les femmes d'artisans et les paysannes laissaient pendre leurs clés, leurs ciseaux et autres semblables petits ustensiles de ménage. La mode de ces agraffes à treffle pour mettre à la ceinture, n'a fini que vers le milieu du xvij. siècle. (D.J.)