(Géographie) Velleius Paterculus, liv. II. chap. xxviij. Silius Italicus, lib. VIII. v. 596. et Pline, lib XIX. cap. j. en parlent : ancienne ville d'Italie dans l'état de l'Eglise et dans la Romagne, sur la rivière de l'Amona, à 11 milles de Forli, et à presqu'autant d'Immola, sur la voie flaminienne. Elle est célèbre par la vaisselle de terre que l'on y a inventée, qui porte son nom, et qui depuis a été imitée, et perfectionnée en France, en Angleterre, en Hollande, et ailleurs (voyez l'art. FAYENCE) ; mais ce qui a le plus contribué à donner de la réputation à la vaisselle de terre de Faènza, qu'on nomme en Italie la Majolica, c'est que des peintres du premier ordre, comme Raphaèl, Jules Romain, le Titien, et autres, ont employé leur pinceau à peindre quelques-uns des vases de fayence de cette ville, qui sont par cette raison d'un très-grand prix, Faenza a encore la gloire d'être la patrie du fameux Torricelli. Longit. 29. 28. lat. 44. 18. (D.J.)