S. m. (Histoire ancienne et Théologie) idole des Philistins, représentée sous la figure d'un homme sans cuisses, dont les jambes se réunissaient aux aines, et formaient une queue de poisson recourbée en arrière, et couverte d'écailles depuis les reins jusqu'au bas du ventre, à l'exception de la partie correspondante aux jambes. Dagon, signifie poisson en hébreux. Quelques modernes l'ont confondu avec Atergatis. Mais Bochard prétend avec les anciens, que Dagon et Atergatis étaient seulement frere et sœur. Les Philistins s'étant emparés de l'arche d'alliance, la placèrent dans le temple de Dagon. L'histoire des Hébreux nous raconte que cette idole fut brisée en pièce à sa présence.