ou HARA, (Géographie ancienne et sainte) ville d'Assyrie où les tribus qui étaient au-delà du Jourdain, savoir de Ruben, de Gad, et la moitié de celle de Manassés, furent menées en captivité par les rois Phul et Theglathphalasar. S. Jérome croit que cette ville est la même que Ragès, dont il est parlé dans Tobie, ch. j.

* ARA, (Cap d') Géographie anc. et mod. autrefois Neptunium promontorium, est le cap le plus méridional de l'Arabie heureuse ; il forme avec la côte d'Ajan en Afrique, le détroit de Babelmandel.