(Critique sacrée) ce mot latin de la vulgate, signifie au propre une marmite, un pot de terre ; mors in olla, un poison mortel est dans le pot, IV. Reg. xl. 40. Il se prend métaphoriquement. Moab, olla spei meae, Ps. l. 20. Moab est le fondement de mon espérance. Il designe encore figurément des ennemis transportés de fureur : ollam succensam ego video. Jérem. j. 13. Je vois une chaudière bouillante : cette chaudière désigne Nabuchodonosor. (D.J.)