Metteur en œuvre

S. f. en terme de Metteur en œuvre, est une attache dans laquelle on passe le ruban d'une croix, etc. Cette attache est composée d'une branche d'or ou d'argent, plus ou moins large, pliée carrément à chacune de ses extrémités, qu'on soude sur la principale pièce.
en terme de Metteur en œuvre, est une croix qui se porte sans coulant, d'un simple chaton, qui se termine par une pendeloque qui lui donne ce nom. Voyez PENDELOQUE.
v. act. (Metteur en œuvre) c'est avec un burin couper la sertissure d'une pierre un peu au-dessous du feuilletis, pour pouvoir la tirer de son œuvre sans danger.
v. n. (Metteur en œuvre) c'est enlever l'émail de dessus une pièce d'or émaillée, lorsqu'on veut le faire sans déteriorer l'ouvrage et gâter le flinqué, on prend un mélange de tartre, de sel, et de vinaigre ; on en forme une pâte, dont on enduit de toutes parts et à plusieurs couches épaisses la pièce émaillée ; on expose ensuite la pièce à un feu couvert ; et lorsque le tout est bien rouge, on le plonge avec vivacité dans un vase plein de vinaigre ; l'amalgame se refroidit, se détache avec grand bruit, et emporte avec lui l'émail de dessus la pièce d'or, qui ne reçoit aucun dommage, et conserve son flinqué brillant.

v. act. en terme de Metteur en œuvre ; c'est l'action d'environner une pierre de plusieurs autres qui sont plus petites qu'elle. On dit entouré double, lorsque ce rang de petites pierres est doublé. D'entourer, on a fait le substantif entourage.
S. m. (Metteur en œuvre) petit pinceau de poil fort doux, et tenu proprement dans un étui, dont les Metteurs en œuvre se servent pour ôter la poussière et le duvet qui pourraient être restés sur le diamant, lorsqu'on l'a nettoyé avec une houppe avant que de l'arrêter dans son œuvre.
v. act. (Metteur en œuvre) c'est sur le champ d'une pièce d'orfèvrerie, disposée à recevoir des émaux clairs, donner des coups d'onglette vifs, serrés, et bien égaux. Cette opération forme un papillottement qui joue très-bien dessous l'émail, et lui donne de l'éclat, outre qu'elle sert à gripper l'émail, et à le faire tenir plus solidement.
S. f. en terme de Metteur en œuvre, est une pièce taillée en forme de poire, montée sur de l'or ou de l'argent, qui joue au moindre mouvement. Les pendeloques se placent ordinairement au bas d'une croix, de boucles d'oreille, etc.

LE, (Metteur en œuvre) terme dont les orfévres, bijoutiers, et principalement les metteurs-en-œuvre, se servent pour exprimer l'enchâssement des pierres, diamants, ou autres objets, qui ne font corps avec la pièce que par le moyen d'une place qu'on leur y a creusée, et où on les retient par le moyen d'une sertissure, ou bord d'or ou d'argent rebattu sur eux qui les y enclavent. Voyez SERTIR et SERTISSURE.