Cirier

(Cirier) outil de bois qui sert aux Ciriers à équarrir les flambeaux, tant de point que de table. Dictionn. de Trév. et du Comm.
v. act. Ce verbe marque une manière de froisser, de briser par une pression violente.

ECACHER, en terme de Cirier, c'est pêtrir la cire, et la manier assez pour n'y point laisser de parties plus dures les unes que les autres, ce qui ferait rompre l'ouvrage. On n'écache que la cire qu'on veut travailler à la main ; voyez TRAVAILLER A LA MAIN. On ne se sert quelquefois non plus que des mains, mais il y a des Ciriers qui écachent sur une espèce de table qu'ils appellent brès.

en terme de Cirier, c'est mettre dans un lit des cierges nouvellement jetés, afin de concentrer la chaleur et de la réduire au degré nécessaire, pour recevoir les impressions qu'il faut donner à la cire.
(FIL DE) Cirier, fil d'étoupe blanchi dont on fait la meche des cierges, de la bougie filée, et des flambeaux de poing. Voyez les articles CIRE, CIRIER, CIERGE, BOUGIE.
S. m. (Cirier) une chaudière plus longue que large, dans laquelle on fond la cire pour la première fois pour la mettre en pain. Voyez nos Pl. et leur explication.
S. m. (Cirier) sorte de grand chauderon étamé, étroit, rond et profond, dont les marchands Epiciers-Ciriers se servent pour faire chauffer l'eau dans laquelle ils font amollir la cire qu'ils emploient dans la fabrique des cierges à la main. (D.J.)
S. m. en terme d'Epinglier Aiguilletier, est un outil composé d'une lame de fer pliée sur elle-même, qui se termine par une queue qui entre dans un manche de bois, on met l'aiguille dans ce plioir pour la plier à la longueur que son numero exige ; ce qui fait qu'il faut autant de plioirs qu'il y a de différents numeros en espèces d'aiguilles. Voyez les fig. Pl. de l'Aiguillier-Bonnetier.

PLIOIR, en terme de Cirier ; c'est une petite planche de bois plus ou moins longue et large, et sur laquelle on plie la bougie filée. Cette planche est garnie d'un morceau de bois plus étroit, et percé dans son épaisseur d'une mortaise du même calibre que la planche, afin d'y pouvoir entrer pour resserrer les rangs de la bougie qu'on plie.

S. m. (Cirier) sorte d'outil ou d'instrument de fer dont les Ciriers se servent pour souder ensemble les bras des flambeaux de poing. Il est long d'environ deux pieds, fait en fer de pique un peu arrondie ; il a un manche de bois pour le tenir. (D.J.)
S. m. en terme de Cirier, c'est une planche d'environ trois pouces de large, et dont la longueur n'est point fixée. Elle est percée d'un bout à l'autre de plusieurs trous dans lesquels on plante deux chevilles dans une distance égale à la longueur qu'on veut donner aux meches ; on remplit ces chevilles dans toute leur hauteur, et on coupe ensuite les meches toutes ensemble. Voyez les fig. Planches du Cirier.