ou NORS, ou NORTH, (Géographie) mot que les Septentrionaux emplaient pour signifier la partie du ciel, et celle du globe de la terre, qui est opposée au midi, et qui se trouve entre l'équateur ou la ligne équinoxiale et le pôle. Les anciens y remarquèrent sept étoiles qu'ils nommèrent septem triones, c'est de-là qu'est venu à cette partie le nom de septentrion, et celui de septentrional à tout ce qui est tourné de ce côté-là. C'est la même constellation que les Astronomes appellent la petite ourse, et le peuple le chariot de saint Jacques.

Comme le pôle doit être un point fixe dans le ciel, et que cette constellation tourne avec le ciel autour du pôle, on peut conclure qu'elle n'est pas précisément au point du pôle. On choisit donc pour l'étoile du nord la dernière de la queue de la petite ourse, parce qu'elle décrit le plus petit cercle, et est par conséquent la plus voisine du pôle, qui doit être un point immobile au centre du cercle qu'elle décrit. Ce centre est le véritable nord. Le nord, moins proprement dit, est cette constellation que le peuple nomme nord ; et on appelle vent du nord le vent qui vient de ce côté-là ; le nord juste et le midi juste sont diamétralement opposés, et une ligne que l'on tirerait de l'un à l'autre est la méridienne. Voyez MERIDIEN.

On appelle encore nord tout ce qui est du côté du nord, depuis l'ouest jusqu'à l'est, c'est-à-dire depuis l'occident vrai jusqu'à l'orient vrai ; mais les navigateurs divisent ce demi-cercle en plusieurs parties ; premièrement ils le divisent en quatre, en plaçant le nord -est entre le nord et l'est ; c'est-à-dire entre le vrai septentrion et l'orient vrai ; et le nord ouest, entre le nord et l'ouest, c'est-à-dire entre le même septentrion et l'occident vrai. Ils subdivisent encore les espaces qui sont entre l'ouest, le nord ouest, le nord, le nord -est, et l'est.

Quand les voyageurs, et le plus grand nombre des géographes après eux, disent qu'un lieu est au nord de l'autre, ils parlent rarement avec assez de précision, ainsi il ne faut pas toujours l'entendre du vrai nord, mais du nord plus ou moins oriental ou occidental. (D.J.)

NORD, VENT DU (Navigation) Le nord est la plage du pôle boréal, et le vent du nord est celui qui souffle de ce côté ; nord-est, nom de la plage qui est au milieu du nord et de l'est. Le vent qui souffle de cette plage porte le même nom ; on l'appelle vulgairement galerne, et en latin areta, peliotes ou borapeliotes.

Nord-est, quart à l'est, plage qui décline de 33°, 45'. du nord à l'est : les latins appellent ce vent mesaquilo, mesoboreas, supernas.

Nord-Nord-est, plage qui décline de 22°, 30'. du nord à l'est ; c'est aussi le nom du vent qui souffle de ce côté-là.

Nord-nord-ouest, plage située à 22°, 30'du nord à l'ouest ; le vent qui souffle de cette plage porte le même nom, et en latin celui de circius.

Nord-ouest, nom de la plage qui est entre le nord et l'ouest, et du vent qui souffle de cette partie du monde ; on le nomme en latin borolybicus. Il est humide et dispose l'athmosphère à la pluie. M. Wolf a observé dans une dissertation sur l'hiver de 1709, que ce vent donne le temps inconstant du mois d'Avril.

Nord-ouest, quart à l'ouest. On appelle ainsi la plage et le vent qui décline de 33°, 45'. de l'ouest au nord. Ce vent est connu des latins sous le nom de mesagestes ou mesocosius.

Nord-quart, nord-est. C'est la plage qui décline de 11°, 15'. du nord à l'est ; on donne le même nom au vent qui souffle de cette plage, et qu'on nomme en latin hypaquilo.

NORD, COMMERCE DU (Commerce) On appelle le commerce du nord, celui qui se fait par les Anglais, les Français, les Hollandais et autres nations, dans les parties les plus septentrionales de la terre, comme la Norvège, Archangel, le Groenland, la Laponie, etc. on y comprend aussi la mer Baltique.