Géographie moderne

LA NOUVELLE, (Géographie moderne) vaste pays situé dans l'océan septentrional, au nord de la Moscovie, dont il est séparé en tout ou en partie par le détroit de Weigats. Le mot nouvelle zemble, qui veut dire nouvelle terre, a été donné à ce pays par les Russes. La découverte en a été faite en 1642, par le navigateur Abel Tasman.

L'an 1725, la czarine Catherine envoya le capitaine Béering, qui navigea vers l'Océan septentrional, et qui étant de retour de Kamtschatka, dans la mer du Japon, à Pétersbourg, en 1730, rapporta qu'il avait trouvé un passage au nord-est, par lequel on pourrait aller du détroit de Weigats au Japon, à la Chine, et aux Indes orientales, si les neiges n'y mettaient un obstacle invincible pendant la plus grande partie de l'année ; ce rapport a été confirmé par des relations postérieures. Comme la nouvelle Zemble n'est pas jointe à la terre ferme, du-moins dans sa partie méridionale, on croit qu'elle tient par les glaces au Spitzberg, et que les premiers habitants de l'Amérique, peuvent y avoir passé de notre continent par cette voie.

(Géographie moderne) petite ville de Pologne, dans la Mazovie, au palatinat de Czersko, à 10 lieues de la ville de Bielsko, vers le couchant. (D.J.)
(Géographie moderne) ville de Perse. Tavernier dit, que les géographes du pays la marquent à 99d. 14'. de long. sous les 38. 35. de latit.
ZEMBLYN ou ZEMLYN, (Géographie moderne) petite ville de la haute Hongrie, capitale d'un petit pays de même nom, sur la rivière de Bodrog, à 5 milles au sud-est de Cassovie, et à 6 au nord de Tokay. Long. 39. 12. lat. 48. 35.
(Géographie moderne) province de l'Amérique septentrionale, dans la nouvelle Espagne, au diocèse de Tlascala, à 2 lieues du golfe de Méxique.