(Histoire orientale) on appelle samanides, la dynastie des califes fondée par Saman, qui de conducteur de chameaux, devint chef d'Arabes ; son fils rendit ses enfants dignes des premiers emplois militaires de l'état des califes. Al-Mamon les avança, et Motamed donna à Nasser, petit-fils d'AssadBen-Saman, l'an 261 de l'hégire, le gouvernement de la province de Mawaralnahar, ou Transoxane. Enfin, l'an 279, Ismaèl, frere de Nasser, se rendit le maître absolu de cette province, en conquit d'autres, et fonda un puissant empire, qui a porté le nom de Samanides. (D.J.)