adj. en Géométrie, se dit des figures dont les angles sont égaux. Voyez ANGLE.

Un carré est une figure équiangle. Voyez QUARRE. Un triangle équilatéral est aussi équiangle. Voyez EQUILATERAL.

Quand les trois angles d'un triangle sont égaux aux trois angles d'un autre triangle, on appelle ces triangles équiangles entr'eux. Voyez TRIANGLE. (E)

Le mot équiangle s'emploie plus souvent dans ce dernier sens relatif, lorsqu'on compare les angles d'une figure à ceux d'une autre, que dans le premier sens ; lorsqu'on compare entr'eux les angles d'une seule figure. Cependant il est utile de s'en servir dans les deux acceptions, pour éviter les circonlocutions, ayant soin d'ailleurs que ce mot ne fasse point d'équivoque ; une figure équiangle tout court, est une figure dont les angles sont égaux entr'eux ; une figure équiangle à une autre ou deux figures équiangles entr'elles, sont deux figures dont les angles sont égaux chacun à chacun. Peut-être ferait-on encore mieux de se servir dans le premier cas du mot équiangulaire (qui n'est pas même tout à fait hors d'usage) à l'exemple de quadrangulaire, et d'employer dans le second cas le mot équiangle : une figure équiangulaire, deux figures équiangles, etc. (O)