Morale chrétienne

S. m. (Morale chrétienne) ecclésiastique qui monte en chaire pour annoncer dans l'église les vérités du Christianisme. On a fait je ne sai combien de livres sur l'éloquence de la chaire, et les devoirs du prédicateur ; mais la Bruyere a dit en peu de mots sur ce sujet tout ce que je connais de plus vrai et de plus sensé. Voici sa réflexion.

" Il me semble, dit-il, qu'un prédicateur devrait faire choix dans chaque discours d'une vérité unique, mais capitale, terrible ou instructive, la traiter à fond et l'épuiser, abandonner toutes ces divisions si recherchées, si retournées, si remaniées et si différenciées, ne point supposer ce qui est faux, je veux dire que le grand ou le beau monde sait sa religion et ses devoirs, et ne pas appréhender de faire faire à ces bonnes têtes ou à ces esprits si raffinés des catéchismes ; ce temps si long, que l'on use à composer un long ouvrage, l'employer à se rendre si maître de sa matière, que le tour et les expressions naissent dans l'action, coulent de source ; se livrer après une certaine préparation à son génie et aux mouvements qu'un grand sujet peut inspirer ; qu'il pourrait enfin s'épargner ces prodigieux efforts de mémoire, qui ressemblent mieux à une gageure qu'à une affaire sérieuse, qui corrompent le geste et défigurent le visage ; jeter au contraire par un bel enthousiasme la persuasion dans les esprits et l'allarme dans le cœur, et toucher ses auditeurs d'une toute autre crainte que de celle de le voir demeurer court ". (D.J.)