Astronomie

S. f. en Astronomie, est un mouvement apparent qu'on observe dans les étoiles fixes, et dont la cause et les circonstances ont été découvertes par M. Bradley, membre de la société royale de Londres, et aujourd'hui Astronome du roi d'Angleterre à Greenwich.

M. Picard et plusieurs autres Astronomes après lui, avaient observé dans l'étoile polaire un mouvement apparent d'environ 40" par an, qu'il paraissait impossible d'expliquer par la parallaxe de l'orbe annuel ; parce que ce mouvement était dans un sens contraire à celui suivant lequel il aurait dû être, s'il était venu du seul mouvement de la terre dans son orbite. Voyez PARALLAXE DU GRAND ORBE.

S. f. terme d'Astronomie ; voyez APSIDE.
S. nom d'une étoile. Voyez ACHARNAR. (O)
en Astronomie, est le nom d'une étoile de la première grandeur, à l'extrémité australe de la constellation appelée Eridan. Voyez ERIDAN. (O)
adj. m. terme d'Astronomie, qui se dit du lever ou du coucher d'une étoile, lorsqu'il se fait au moment où le Soleil se couche ou se leve. On écrit aussi acronique ; l'orthographe de ce mot dépend de l'étymologie qu'on lui donne, et c'est sur quoi on n'est point entièrement d'accord. Voyez ACRONIQUE. (O)